C’est la banlieue de la Rive-Sud de Montréal qui a vu grandir Mychele S.

 

Passionnée des animaux depuis son plus jeune âge, elle rêvait de vastes étendues d’herbes à perte de vue. Toujours en banlieue, elle s’enfuit dans la lecture de romans dès ses dix ans. Découvrant le monde et les imaginaires en tournant les pages.

 

C’est à ce moment qu’elle commence à prendre la plume, posant sur papier ses propres univers et rêves. Au cœur de sa passion pour les chevaux, elle pose le point final à sa première histoire à vingt-cinq ans. Le premier texte d’une longue série.

 

Aujourd’hui, elle a dû fermer une porte sur un pan de sa vie, pour en ouvrir une autre sur la lumière qu’elle doit suivre.